Bienvenue sur Les Enfants De Pong, le site des gens qui aiment les jeux-vidéo. Les nouveaux, les vieux, les moches, les beaux, les hardcores, les casuals, on parle de tout ça et bien plus encore. Tout le monde peut participer, il suffit de vous inscrire !
  • Fermeture de LEDPong

    Je suis désolé, mais vu l'activité du site et malgré mon attachement à celui-ci, il faut se rendre à l'évidence : Les Enfants de Pong sont sous coma artificiel, les chances de se réveiller sont très faibles, pour ne pas dire inexistantes... Alors, il est peut-être temps de débrancher...

    Aujourd'hui, 1er Avril 2014, sera donc le premier poisson d'Avril du site depuis son existence. :)

    Bon, après, il y a un fond de vérité dans ce que j'ai écris... Mais je ne veux pas priver les quelques survivants de leur maison virtuelle.

    49 comments1 avril
  • Beyond: Two Souls

    image

    Oyez oyez, vous qui ne sortez plus de chez vous depuis la sortie de GTA V ; Vendredi dernier est sorti en Europe le nouveau rejeton du studio frenchie Quantic Dream : je vous présente « Beyond : Two Souls » (autrement connu comme « le jeu avec Ellen Page »).

    Comme vous le savez peut-être, la semaine dernière s’est déroulée son avant-première, en présence des acteurs principaux (Ellen Page, Willem Dafoe, Kadeem Hardison), de David Cage lui-même, et du compositeur Lorne Balfe et… j’ai eu la chance d’y assister. Donc même si je n’ai écrit que des articles scientifiques en anglais lors des trois dernières années, je me dévoue pour vous faire un petit compte rendu des points principaux de la soirée.

    La pompeuse avant-première (i.e. tout le public y est allé en t-shirt sauf moi) a eu lieu au joli théâtre parisien du Grand Rex ; un lieu renommé dans le monde du spectacle, d’après le Président de Sony Europe.

    En tant que reporter Ledpongienne sans sous ni contacts haut-gradés dans le monde vidéoludique, j’ai fait partie de la plèbe non-VIP de l’événement qui a tout de même dû marcher sur le tapis rouge en présence de nombreuses caméras (un cauchemar personnel de plus devenu réalité). Une fois à l’intérieur on a pu s’installer et regarder quelques clips du « Making of » du jeu, le temps d’attendre l’arrivée des acteurs. Alors, à quoi doit-on s’attendre ?

    16 commentsoctobre 2013
  • Rayman Legends

    Après une loooongue attente dûe à une obscure histoire de chantage au portage sur laquelle on ne reviendra pas, Rayman Legends est enfin arrivé, disponible à la fois sur WiiU, Xbox360, PS3, PC et Vita.

    image

    Alors, qu'est-ce qu'il vaut?

    image
    Bon, d'abord pour tout ce qui est niveaux classiques, si vous avez joué à Rayman Origins, vous ne serez pas trop dépaysé car le gameplay est pratiquement identique. C'est de la plateforme très classique, mais il peut y avoir un temps d'adaptation aux contrôles un peu bizarres. en effet les animations sont très "cartoon" et un peu perturbantes au début, et il peut arriver de partir en vrille et de se casser la figure alors qu'on voulait juste lancer une petite attaque. Une fois un peu rodé, les mouvements deviennent assez fluides et ça passe tout seul.

    Il y a quatre types de personnages différents, et bon nombre de skins basés sur ces personnages, dont Rayman et Globox par exemple.
    Du point de vue du jeu, ces personnages ont exactement les mêmes capacités : ils courent, sautent, planent, rebondissent sur les ennemis, et attaquent. La différence est donc cosmétique, mais vu que certains ont des animations encore plus étranges que celle de Rayman et sont de taille apparente différente (mais en fait pas vraiment), on pourra préférer les personnages plus classiques.

    C'est pas tout à fait la même ambiance que Rayman Origins, un peu moins cartoon mais plus détaillé, des musiques plus orchestrales et "sérieuses"... Il y a tout de même toujours une bonne dose de délire, mais ça tire un peu plus sur le côté "épique" comme le laisse penser le titre. Par contre, cette fois ils n'ont apparemment pas essayé d'y attacher une histoire trop complexe. Parce que si, si, il y a une histoire dans Rayman Origins, censée établir un lien entre le début du jeu, les nymphes, le magicien et les esprits frappés. Le truc c'est qu'elle est absolument incompréhensible juste en se basant sur le jeu et les développeurs ont dû l'expliquer sur facebook après coup.


    image
    La grosse nouveauté par rapport à Origins, ce sont les niveaux de Murphy, la mouche verte pleine de dents. Murphy vient en aide à un personnage en interagissant avec son environnement. Sur la version WiiU, en solo le personnage à guider est contrôlé par la console tandis que le joueur utilise le stylet pour chatouiller les ennemis, attraper des éléments de décor, creuser, allumer les lums pour en ramasser plus, écraser des pauvres cafards qui n'ont rien demandé à personne, tourner des volants, etc.
    Selon les niveaux, c'est parfois un peu mou, mais ça change du gameplay classique et les interactions sont suffisamment variées pour ne pas trop lasser.

    L'autre nouveauté, ce sont les niveaux musicaux, où il faut courir sans s'arrêter en sautant et frappant en rythme avec un remix débile d'une musique connue. Et c'est Génial. Il y en a assez peu, mais c'est un peu la cerise sur le gâteau.

    Pas mal de contenu au total dans ce jeu : 5 nouveaux mondes aux thèmes plutôt originaux, chacun avec une dizaine de niveaux et son niveau musical final. Le jeux comprend aussi une grosse section "Back to Origins" faite d'anciens niveaux de Rayman Origins, dans le nouveau style mais globalement identiques. C'est un peu du réchauffé, mais bon, c'est sympa quand même.

    Les niveaux se débloquent partout en même temps, ce qui fait qu'on peut un peu jouer dans l'ordre qu'on veut. Enfin en progressant on débloque les versions "envahies" de pas mal de niveaux, des parcours inédits en temps limité avec des ennemis partout. Ce sont ces quelques niveaux qui relèvent un peu la difficulté du jeu : sans être ennuyeux, le reste ne représente pas un grand défi. Là où Origins proposait des time-attack et était plutôt juste niveau objectifs de lums (sans compter cet horrible dernier niveau chez les esprits), Legends se traverse peut-être un peu trop facilement.


    image
    Le jeu intègre les challenges sur internet qui ont constitué la démo depuis quelques mois. Tous les jours, de nouveaux défis apparaissent sur des parcours spéciaux : certains consistent à attraper un maximum de lums en temps limités, d'autres à atteindre une distance le plus vite possible, d'autres d'aller le plus loin possible... Les joueurs gagnent des coupes selon leur performance, et vous avez même le droit de baver devant les fantômes des quelques fous furieux qui gagnent les coupes diamant.

    Alors, conclusion? Ben c'est bien. À conseiller sans problème à ceux qui ont aimé Origins, ceux qui aiment les jeux de plateforme... Ceux qui aiment les jeux? Oui, aussi. On aurait aimé un peu plus de nouveau et de difficulté peut-être, mais c'est tout de même un excellent jeu à la fois solide et plein de petites surprises. Allez-y, c'est du bon.

    5 commentsseptembre 2013
  • The Wonderful 101

    Quoi ? Toujours pas de discussion sur The Wonderful 101 ? Alors que c'est un des jeux que j'attends le plus sur WiiU ? Bon bah on va réparer la chose, en commençant pas un énorme (plus de 7 minutes) trailer du jeu. Si vous avez peur d'être spoilé, ne regardez que la moitié par exemple :



    En résumé, le jeu est un beat'em all dans lequel on dirige un héros, suivi d'une multitude d'autres héros, qu'on va utiliser pour faire des armes (poing, épée, flingue, marteau, lasso...). Il y a plein d'améliorations possibles, des combos, des phases de réflexion, des phases de shoot'em up... Tout est très bien expliqué dans cette (longue) vidéo :



    La démo vient d’atterrir sur l'eShop, alors j'y fonce (même si j'y ai déjà joué lors d'évènements Nintendo, non parce que c'était déjà très très bien) !

    13 commentsaoût 2013
  • Grid 2

    Profitant de la bénédiction que sont les sites proposant des jeux à prix cassés, j'ai acheté Grid 2 l'Attaque des Clones.

    Bon, n'ayant que 4h de jeu dessus, tout ce que je vais dire peut être amené à évoluer au fur et à mesure de ma progression, bien que j'en doute.
    Tout d'abord, les points forts :

    -Codemaster. Eh oui, c'est Codemaster, le (célèbre ?) éditeur de jeu de course, qui est derrière ce bébé. Et rien que ça, c'est une garantie que le jeu ne sera pas une grosse daube à 2 francs 6 sous, et même plutôt un bon, voire excellent jeu de course. Parce que dans la catégorie des simulations de courses automobiles réalistes (F1, Colin McRae) ou un peu plus arcade (Grid premier du nom, la série Dirt) mais néanmoins assez axé réalisme (eh ouais, c'est pas NFS non plus !) Codemaster excelle. Et il y a un 2 dans le titre. Certes, les suites ne sont pas gages de qualités, mais ça donne quand même confiance quand on sait que c'est Codemaster.

    -C'est immersif. Malgré un côté arcade plus prononcé que sur le précédent Grid, que certain aimeront, et d'autres détesteront, le jeu est vraiment immersif, et se veut comme tel. La première fois que vous jouez, vous commencez directement par une course, ce qui ne sera pas sans rappeler F1 2012 pour les adeptes. Le menu de carrière est situé dans votre garage, qui est un pauvre garage à l'américaine au début de votre carrière, et qui grandit ensuite pour devenir un showroom assez impressionnant. Ces petites choses donnent vraiment la sensation d'être un jeune pilote commençant sa carrière, et c'est vraiment agréable.
    image
    Le menu. Oui, ça sert pas à grand chose, mais c'est rigolo.

    image
    Votre garage au début de votre carrière. Pas très impressionant

    De plus, quelle que soit la vue que vous utilisez, la sensation de vitesse, de contrôle (ou pas) de la voiture, le ressenti des chocs, tout cela vous le ressentez.
    Enfin, le fait de gagner des fans en finissant bien ses courses, de se faire "découvrir" IVL par des vidéos yt, fait vraiment....réaliste.
    Plus les histoire de sponsors qui rapportent des fans si vous remplissez les objectifs, des mécaniques vues et revues dans le fond : fait ça et t'avanceras dans la carrière ; mais présentées d'une manière originale et crédible.

    -Une IA sympa ! Sympa dans le sens de "intelligente". Ouep m'sieur. Bon, c'est pas Stephen Hawkings non plus, mais l'IA est sûrement l'une des meilleures que j'ai jamais vu, du moins du point de vue des dépassement. Les voitures ennemies vous dépassent, vous tamponnent, et vous bloquent même quand vous essayez de les dépasser. Et, même s'il ne s'agit pas de la même série, les erreurs de F1 201... sont corrigés : un freinage tardif ne suffit pas pour dépasser. Et ça donne du piment à la course, et vous force à tenter des trucs souvent risqués.

    -Et justement, si vous tentez des trucs risqués, il y a les replays/flashbacks (cette transition de malade !). Clairement, c'est absolument pas réaliste, et votre ingénieur qui vous dit "bon, tu t'es loupé, voyons ce que ça aurait pu donner" vous fait plus éclater de rire et rappeler que ce n'est qu'un jeu que penser qu'il a raison et qu'il faut revoir ça a l'entraînement. M'enfin. Ces replays sont, pour ma part, quasiment nécessaire. Parce qu'une petite faute peut se payer cher, très cher, et que sans ces replays on peut atteindre des sommets de frustrations. Les amateurs de challenges (très) corsés ne les utiliseront pas, ceux qui en ont assez de rejouer pour la 5e fois la même course les utiliseront.


    On passe aux mauvais points :

    -Les voitures ennemis. Ceux qui ont joué à NFS Undercover comprendront si je leur dis que cogner,ou se faire cogner par une voiture adverse fait à peu près le même effet que de percuter un poids lourd. EN gros, les voitures ennemies vont aussi vite que vous, sont aussi douées, si ce n'est plus que vous, mais font 5 tonnes de plus. C'est David contre Goliath. Et c'est frustrant.

    -Les voitures ennemis (2). Malgré une IA poussée pour ce qui est bataille pour les places etc, on a quand même la méchante impression que les voitures sont coincées entre 2 rails les 3/4 du temps. Et, en 2013, malgré les crashs ou "simples" tête-à-queue de vos adversaires, c'est toujours un peu décevant de voir que les voitures font rarement des fautes, et changent rarement de trajectoire.

    -La difficulté. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais je la trouve un peu élevée.


    Pour ce qui est du multijoueur, j'ai fait 2-3 parties, c'est un bon multi, mais j'avoue avoir un peu de mal à tout comprendre (modes de jeu, options, etc)


    En conclusion, Grid 2 est un bon jeu, mais pas un excellent, disons qu'il ne vaut pas 40 ou 50 euros, mais plus 20-30. Mais comme vous pouvez l'acheter pour justement ces prix là, voire moins, sur Internet, faîtes-vous plaisir si vous êtes tentés.

    (Désolé pour les fautes)

    7 commentsjuillet 2013
  • Line up de fin d'année Nintendo : premières impressions

    Youpi, avec Félipé on a eu l'occasion d'aller tester les jeux à venir de chez Nintendo, sur WiiU et 3DS. Mine de rien ça en fait pas mal (on n'a même pas eu le temps de tout tester), alors mes impressions seront rapides. Let's go!

    Mario Kart 8 : Waluigi est de retour ! A part ça le jeu est très beau, ultra fluide, il combine les ajouts de MKWii (jeu à 12, motos...) et MK7 (transformations aquatiques, deltaplane, pièces...), tout en apportant des portions "anti-gravité" où l'on se retrouve à l'envers, c'est bien sympathique. Ils promettent aussi une intégration très poussée avec le Miiverse (échange de vidéos, etc.). La démo était très light (le jeu n'est pas prêt de sortir) mais donne sacrément envie de faire un bond dans le temps pour jouer au jeu final dès maintenant !

    P1040775

    Super Mario 3D World : pas ultra emballé par la présentation initiale, une fois le pad en main on est conquis. Le sourire vient aux lèves immédiatement, la différence entre chaque personnage est vraiment intéressante ainsi que les petites nouveautés (costume de chat, tuyaux transparents, niveau à dos de dinosaure...) présentées dans cette courte démo. Les graphismes sont vraiment fins, c'est joli et extrêmement bien animé. Jouer à plusieurs est une sacrée bonne idée, et mine de rien, c'est la première fois qu'on voit ça dans un Mario 3D.

    P1040776_

    Donkey Kong Country Tropical Freeze : aucune surprise pour ceux qui ont connu l'épisode Wii. Graphiquement c'est un véritable enchantement et les petits apports de gameplay sont bien vus, mais... C'est marrant, j'ai vachement hâte d'y jouer et pourtant il n'y a rien de particulier à en dire. Bref, rien de follement original mais la magie opère.

    P1040777_

    The Legend of Zelda - Wind Waker : c'est un remake, donc rien à dire à part que la HD lui va très très bien, et que les adaptations au gamepad, Miiverse, etc. sont très bien vues.

    P1040774_

    The Legend of Zelda - A Link Between Worlds : grosse surprise. Comme beaucoup, je trouvais le style graphique très fade et ne voyait pas du tout l'intérêt des mécaniques de jeu annoncées... Une fois devant le jeu, même impression... Jusqu'à ce que j'active la 3D. D'un coup, le jeu devient super joli, mignon dans la pure tradition du fameux A Link to the Past auquel il fait suite. La fluidité impressionne. Et dès qu'on rentre dans un donjon, on se rend compte que les idées de gameplay sont assez géniales. Mon intérêt pour ce jeu est passé de "mouais, non merci" à "je le veux maintenant" !

    P1040772

    Yoshi's New Island : comme pour Donkey Kong, rien de spécial à dire si ce n'est que le jeu est très joli, et que la magie de Yoshi's Island est bien là.

    P1040773

    Mario & Luigi - Dream Team : un RPG ayant l'air bien solide, rigolo, mignon. Mais bon c'est pas trop ma tasse de thé. :) (cela dit j'ai vachement apprécié le dernier Paper Mario donc qui sait ?)

    P1040769

    Sonic Lost World : très emballé depuis sa présentation, ça a été un peu la douche froide. Les contrôles sont assez approximatif (enfin c'est toujours mieux que sur Sonic Generations sur lequel personne ne se plaignait, donc ça ne gênera sûrement pas grand-monde), et j'ai trouvé les niveaux assez vides et inintéressants... Techniquement, contrairement aux autres titres présentés il n'était pas en résolution maximale (pas mal d'aliasing) et ça devait tourner à 30 images / seconde avec quelques ralentissements. Comparé aux autres jeux, ça fait tâche. J'espère que ce sera mieux d'ici la sortie, mais en l'état, j'en veux pas. :(

    P1040782

    Disney Infinity : il y aurait trop de choses à dire rien que pour expliquer le concept et les possibilités, mais franchement, pour les gamins ça a vraiment l'air génial !

    P1040786

    New Super Luigi U, Pikmin 3, The Wonderful 101, Bayonetta 2, Game & Wario, Wii Party U, Mario & Sonic 2014... : pas testés par manque de temps, à mon grand regret. :(

    Bref, la fin d'année pour Nintendo ne s'annonce pas follement originale, mais vraiment très solide, à la fois en qualité et en quantité... Y aura de quoi faire !

    62 commentsjuin 2013
  • Sonic Lost Worlds

    Depuis quelques épisodes, Sonic se refait une santé avec des jeux corrects, voire carrément bien. Le prochain, en exclu sur les consoles Nintendo, s'appelle Sonic Lost Worlds et semble appartenir à la seconde catégorie. C'est franchement pompé sur Mario Galaxy, mais tout en respectant absolument l'univers de Sonic... Donc bref, ça donne super envie !

    Voici un aperçu de trois niveaux :



    Ce qui me plait le plus, c'est que tous les défauts de Generations sont corrigés (manque de précision dans le gameplay, design des décors trop "réaliste", niveaux très ressemblants avec peu d'embranchements...) mais aussi que les différents types de gameplay semblent se mélanger sans se marcher dessus pour autant.

    Ça sort cette année. Vivement !

    3 commentsjuin 2013
  • Zero Escape: Virtue's Last Reward

    Seek a Way Out


    http://www.archaic.fr/wp-content/uploads/2013/01/Bilan-Hyades-2012-06.jpg


    Suite de 999: Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors sorti en 2009 au Japon, et 2010 aux USA (pas de sortie EUR à l'époque) il s'agit d'un visual novel (roman graphique) double d'un espace room. On y incarne Sigma, jeune étudiant, qui, suite à son kidnapping la veille de Noël, se retrouve enfermé dans un ascenseur, une étrange montre au poignet, avec une fille complètement inconnue, nomme Phi. Apres avoir résolu la première énigme, et être sorti de l'ascenseur, ils découvrent qu'ils sont enfermés dans un complexe avec 7 autres "participants" et doivent participer à un jeu macabre, le "Nonary Game: Ambidex Edition". Dans ce jeu, ils doivent s'échapper du complexe en coopérant les uns avec les autres, tout en collectant 9 BP (Bracelet Point), points qu’ils peuvent collecter en participant à un jeu tiré du dilemme du prisonnier. Si 2 groupes s'allient, ils marquent 2 points, si les 2 se trahissent, aucun ne marque, mais si l'un choisit Allie, tandis que l'autre Trahit, le traitre gagne 3 points, tandis que l'autre en perds 2. Et si jamais un groupe atteint zéro, leur bracelet leur injecte une toxine provoquant l'arrêt de leur cœur et leur fonction respiratoire.


    http://static.actujeux.orange.fr/images/n/6/3/d/virtue-s-last-reward-playstation-vita-1358430693-016.jpg


    Entre chaque phase de vote, il est nécessaire de choisir le groupe avec lequel on souhaite coopérer pour le round, chacun permettant de débloquer une salle différente .Dans cette salle, il vous faudra résoudre les différentes énigmes, et mini-jeux proposés, afin de débloquer la clef de sortie de la salle, ainsi que des documents "secrets" qui dévoilent l'intrigue du jeu, (et aussi le scenario de 999). De plus , il est possible à tout moment, de changer de branche scénaristique (qui bifurque à chaque choix que le jeu nous propose), tout en gardant la mémoire des branches déjà réalisées, afin d'obtenir la vraie fin du jeu, où tout le monde sera sauvé, le jeu empêchant l'avancée de certains arcs scénaristiques, tant que l'on a pas vu la branche contenant une information importante (manifestée par des "?" noirs pour ces zones bloquées, et qui deviennent vertes quand on a découvert l'information nécessaire)


    http://nomujo-a.com/wp-content/uploads/2013/03/Virtues-Last-Reward-21.jpg


    Il s'agit d'un jeu très sympathique, prenant plus de 24h à finir à 100% (je regrette d'ailleurs de l'avoir fait sur 3DS, la version Vita m'aurait permis de débloquer mon premier platine). Les voix japonaises sont très bonnes, et participent à l'ambiance du jeu, tout comme les musiques qui transmettent bien les émotions des différents protagonistes. Seul bémol, tous les textes du jeu sont en anglais


    http://www.bennylingbling.com/wp-content/uploads/2012/12/Zero-Escape-Vol.-2_-Virtues-Last-Reward-6.jpg

    5 commentsmai 2013
  • Monster Hunter Tri Ultimate


    image
    Vous l'attendiez tous (ou presque), voici une petite critique du jeu Monster Hunter Tri Ultimate


    C'est un beau roman
    L'histoire du solo, se résume sur un timbre poste : vous chasseur, vous chasser pour sauver village.
    Et c'est tout. Pas de personnage extrêmement fouillé, pas de scénario. Mais on s'en fout, ce n'est pas ce qu'on veut de ce jeu
    image
    Le village moga

    Denver le dernier dinosaure
    Etant donné le profusion de contenu (et sans compter les DLC GRATUITS!!!!), vous serez responsable d'extinction si vous avez une âme de collectionneur. En effet, chaque élément du jeu (arme, pièce d'armure) se crafte à partir des composants arrachés sur le cadavre encore chaud de votre gibier. Certains étant relativement rare, vous vous attaquerez encore et encore au même dino.
    On pourrait craindre une certaine lassitude de devoir farmer, il n'en ai rien tant la marge de progression est énorme. Vous rirez en constatant que vous mettez une bonne branlée en moins de 5 minutes à un monstre que vous mettiez 15 minutes à vaincre précédemment (pour les plus faciles).
    Ceux qui ont joué à Tri risquent d'ailleurs d'être surpris tant les premiers grands monstres semblent faciles. Par exemple, le barroth qui était une armoire à glace infranchissable source d'angoisse se fait les doigts dans le nez avec une main dans le dos. A ceci 2 explications :
    1. vous avez pris du skill sur Tri, du coup, on ne vous la fait pas
    2. les premiers monstres ont été un peu nerfés
    Par contre ça se corse dès les quêtes 5 étoiles. Le gap est plus tardif que dans Tri car justement le contenu étant plus énorme, la courbe de progression est plus douce. Car le jeu solo ne se finit pas avec les quêtes 5 étoiles et se poursuit jusqu'à des quêtes 9 étoiles avec accès aux monstres +, ceux-là même qui n'étaient accessibles qu'en ligne sur Tri
    image
    Le duramboros : le digne successeur du barroth de Tri

    En en ligne, il existe un classe de monstre encore au-dessus : le rang G. Et un fois là, vous allez en chier. Même une tarte d'un bête grand jaggi peut vous one shoté malgré votre équipement +

    Le choix des armes
    Là encore, la profusion est de mise. Pas moins de 12 types d'armes sont disponibles:
    1. le classique duo épée & bouclier : rapide, alliant attaque et défense, permettant de consommer un objet sans rengainer. Idéal pour les débutants. Par contre peut pourvoyeur de dégâts. Attendez vous à des quêtes plus longues
    2. la grande épée : arme très lente mais faisant énormément de dégâts. On peut bloquer avec. A réserver aux experts
    3. Le marteau : arme à vitesse moyenne. Pas de défense et ne peux pas couper les queues. Très efficace par contre quand il s'agit de casser ou d'assommer
    4. Le katana/épée longue : arme très rapide avec pas mal de dégâts. Pas de défense. Très utilisé par les débutants.
    5. Les doubles lames : certainement l'arme la plus rapide du jeu avec un très bon DPS (dégâts par seconde). Permet de rentrer en mode démon pour encore plus de rapidité et de dégâts. Pas de défense
    6. La cornemuse : arme étonnante. Je m'en suis très peu servi. De type marteau, chaque coup donné joue une note de musique. Jouer la partition permet d'apporter des talents de soutien. Très utile en ligne
    7. La morpho-hache (ma préféré) : à mi-chemin entre le marteau et la grande épée. Arme pouvant prendre soit la forme hache (plus rapide mais moins de dégâts) ou épée (moins rapide, plus de dégâts). Pas de défense.
    8. Arc : arme à distance. Tire des flèches (vous l'auriez trouvé tout seuls, je suis sûr) qui peuvent être enduites de diverses substances (poison, poisse, énergie...) Idéal pour le combat à longue distance
    9. fusarbalètes : existent en 2 types: lourds et léger. Idéal pour le combat à moyenne distance
    10. La lance : arme très utilisée également, elle offre une défense quasi parfaite et une très bonne attaque mais en contrepartie a peu de combo
    11. La lanceflingue : idem que la lance mais avec défense un peu moins parfaite. Son côté flingue permet d'attaquer à courte distance, ou carrément de tout faire péter à la gueule du monstre grâce au feu wyvern
    On peut regretter la perte de la customisation des fusarbalètes telle qu'elle était dans Tri mais, pour moi, ça ne constitue pas un moins tant c'était complexe.

    Gameplay préhistorique
    Parlant maintenant du gameplay. Il n'a pas changé d'un pouce depuis le tout premier Monster Hunter, à savoir : un pad pour bouger, un pad pour la caméra, un bouton pour replacer la caméra derrière le perso et les traditionnels boutons d'attaque. Mais il y a une nouveauté bien utile sur 3DS: un semi-lock. Ce semi-lock permet de recentrer la caméra sur le grand monstre.
    Le gameplay est assez rigide pour ne pas dire austère et le tutoriel se réduit à pas grand chose. Si vous voulez jouer, il va falloir vous sortir les doigts, expérimenter quelle(s) arme(s) vous convien(nen)t le mieux. Et accessoirement lire le mode d'emploi très complet, accessible depuis le menu home de la WiiU/3DS.
    Certains aimeront ce côté exigeant (vieillot diront les mauvaises langues), d'autres détesteront.

    Tu veux être mon ami
    Mais le plus le plus fort de ce jeu, c'est le jeu en multi. Le hub s'appelle port tanzia et on peut y accéder via la village moga
    image
    Port tanzia

    Et c'est en multi que le jeu se révèle: les monstres sont beaucoup plus costauds et offrent une vraie résistance. Il faut alors faire confiance à ses équipiers, s'entraider, organiser des stratégies, etc. Car 3 KO, et c'est l'échec de la quête.
    Sur WiiU, il est possible de faire du multi local à condition que vos potes ait le jeu sur 3DS (plus de mode arène en écran splitté, c'est bien dommage). On peut bien sûr jouer en multi en ligne. J'ai fait quelques parties, et j'ai croisé beaucoup moins de kevinkikoolol que sur Wii (je pense que le prix de la WiiU doit y être pour quelque chose), c'est donc un bon point. Le chat vocal marche impeccablement bien, le micro et le hp du gamepad étant mis à contribution.
    Sur 3DS, on ne peut faire que du multi local et ça fonctionne tout aussi bien.

    Et pour les loups solitaires, le port est accessible offline.

    Sur place ou à emporter

    Ben oui, le jeu est dispo sur 2 supports : 3DS et Wii U. Alors quelle version prendre?
    Les graphismes sont plutôt jolis sur 3DS, la 3D bien que dispensable et bien réalisée et permet de mieux juger les distances par rapport aux ennemis et donc de moins taper dans le vent. Elle ne fait pas mal à la tête. Certains (beaucoup de) tests insistent sur le fait que le jeu est à la limite du jouable sans Circular Control Pad.
    image
    Ceci est un objet totalement inutile ^^
    C'est totalement et absolument faux : la présence d'une croix directionnelle sur l'écran tactile associée au semi-lock sont amplement suffisants

    Sur WiiU, le jeu est magnifique mais on voit sur certaines textures pas trop détaillées que c'est un portage 3DS vers WiiU. Les monstres sont par contre particulièrement travaillé et leur attitude très fluide et "naturelle".

    Pour finir, la fonctionnalité cross-play est très pratique : on peut commencer la partie sur WiiU, la continuer dans les transports sur sa 3DS et rentrer chez soi le soir et reprendre sur WiiU

    Conclusion
    Si vous avez la collectionnite, ne craignez pas de ne pas être pris par la main pour avancer, aimez affronter des créatures de 100m de long dans des affrontements épiques, ce jeu est fait pour vous

    18 commentsavril 2013
  • Bioshock Infinite - premières impressions

    J'ai reçu aujourd'hui mon édition Songbird du tout dernier Bioshock. Je ne vais pas faire l'éloge de cette édition collector fort jolie (surtout la figurine) mais assez cher (mais bon moi c'était un cadeau de noël donc je m'en fous). Pour l'instant j'en suis à environ 1h30 de jeu, et dès le début, c'est du grand Bioshock.

    image

    Comme d'hab dans ce jeu, on commence dans la flotte au milieu de nulle part, puis on monde dans une tour. Mais cette fois on ne descend pas au font de la mer, on monte dans le ciel, pour arriver dans la ville de Columbia. Et j'avoue que la première fois qu'on voit la ville, on se prend une bonne claque. C'est vraiment très beau. Pas seulement parce que les graphisme sont HD, mais parce que le côté artistique est bien là. On voit que l'imagination à bien travaillé. En plus au début du jeu, on ne va pas tout de suite se battre, on va pouvoir visiter un peu, jusqu'à tomber dans une fête foraine qui servira de didacticiel avec un stand de tir, un autre pour les toniques (équivalent des plasmides) c'est plutôt sympa.

    Bien sur très vite les choses dégénère et toute la ville essaye de vous buter. Les tout premier combats sont rude parce que, même si on a tout de suite des armes et des toniques, la vie baisse super vite, et on ne trouve pas forcément de trousse de soin à proximité. Heureusement on va très vite trouver une sorte de bouclier. Le défaut des combat je trouve, c'est que si on y va au corps à corps avec l'espèce de grappin qu'on trouve au début, les ennemis crève en un coup. C'est super puissant ce truc ! Bon au début c'est assez plaisant, surtout qu'on est assaillit de toute part, mais après avec une mitraillette en plus, et des nouveau toniques, les combats deviennent un peu trop faciles......Mais bon je n'ai pas encore combattu d'ennemi puissant, je pense que là je vais en chier.
    Par contre utiliser le grappin pour faire des montagne russe à 200 à l'heure sur les railles suspendu est assez jouissif, et contrairement à ce que j'avais pu lire, ça ne lag pas du tout (pour l'instant en tout cas).

    image

    Ya eu des petites modifications au niveau de l'armement, qui pour moi sont assez gênantes, mais que d'autres qui aiment les défis pourront trouver positives : on ne peux plus avoir que deux armes à la fois, si on veut changer il faut en ramasser de nouveau sur des cadavres par exemple, et ça remplace celle qui était armée. Je trouve ça assez nul parce que ça limite pas mal les possibilité, et en général dans les jeux on a ce réflexe de ramasser tout ce qui traine, donc si on ne fait pas attention on peut perdre une arme qu'on voulait garder. Par contre ce n'est pas le cas des toniques (contrairement à ce que je pensais). On garde tout ceux qu'on trouve, et il suffit garder la touche L2 enfoncée (dans le cas de la version PS3) pour faire apparaitre le menu des toniques, exactement comme dans les précédents opus. Du coup je ne comprends pas trop pourquoi ils ont décider de changer de système uniquement pour les armes...

    image

    J'avoue que le changement de ville m'inquiétait un peu. C'est bien de se renouveler, mais j'avais peur que le jeu perde l'esprit Bioshock que j'aime tant. Et bien c'est tout le contraire, même si le décor est totalement à l'oposé de celui de Rapture (et encore pas toujours, je pense par exemple à cette maison glauque et très sombre, pleine de corbeaux, de nourriture pourrie et de tache de sang, ça fait très Rapture tout ça) l'ambiance du jeu est toujours la même. Ce côté vintage clownesque malsain est bien présent. Et je suis ravie de voir qu'on a toujours des enregistrement disséminé un peu partout, qui raconte chacun une histoire.

    image

    Pour l'instant je ne peux pas parler du côté gameplay avec Elizabeth parce que je viens à peine de la retrouve et de m'enfuir avec elle. C'est con parce que c'est quand même l'aspect le pus important du jeu xD

    Bref pour l'instant j'aime beaucoup le jeu, et même si c'est un peu flou, l'histoire à base de fanatisme religieux et de racisme m'a l'air très prometteuse. Je suis pressée de continuer, et je vous conseille de vous y mettre.

    EDIT : voilà j'ai arranger ma petite erreur en ce qui concerne le gameplay avec les toniques. Et j'en profite pour préciser qu'Elizabeth se montre de plus en plus utile au fil du temps. Je trouve cet aspect du jeu très intéressant, parce que comme nous, elle n'est pas au max de ses capacité dès le début, chacune de ses aptitudes se dévoile petit à petit, et on est impatient de voir ce dont elle sera capable la prochaine fois. Ça donne une autre dimension au niveau du gameplay assez originale.

    28 commentsmars 2013
More posts